F&P Confit de Mérévile citron
F&P Pépins de Méréville
F&P Préparation confit Citre Safran
F&P Safran de Provence

Je participe au défi d'octobre de http://recettes.de/defi-safran avec une émotion particulière, un souvenir olfactif d'enfance.

Ce parfum enchanteur qui émanait de l'énorme chaudron, chez mes grands parents, à Carpentras, lorsqu'ils confectionnaient la  confiture de cette splendide cucurbitacée immangeable sinon cuite et recuite au sucre, je voulais le retrouver dans ma cuisine,  puisque le soleil, ce mois-ci, jouait l'Arlésienne et me renvoyait à la gazinière.

Solaire par sa couleur, cette confiture est d'un or cuivré. Aux arômes traditionnels (vanille, citron, zeste d'orange) j'ai eu envie d'ajouter le précieux safran reçu pour le concours, pour son goût subtilement brûlant et pour typer le caractère du confit. J'ai incorporé 3 stigmates de safran dans la première étape, les ai enlevés (et réservés) durant les cuissons successives, puis rajoutés avant la mise en pot. Il faut compter au minimum deux jours de préparation et cuisson.

Trouver une Citre (autre nom de la Méréville) est peut être difficile ailleurs que dans le midi...?

Il faut la couper en tranches pour ôter l'écorce, définitivement pas comestible (bien entendu, j'ai essayé de la cuire, à part, mais le résultat n'en vaut pas la peine...). Epépiner, garder soigneusement les jolies graines de couleur chocolat pour vos semis. Couper alors les tranches en lamelles fines.

- 1 kg de lamelles de citre

- 800 grammes de sucre (ou cassonade, si rapadura diminuer la quantité)

- 2 citrons bio coupés en 1/2 tranches fines

- zeste d'une orange bio

- 3 stigmates de Safran 

- une gousse de vanille (Authentic Products) ouverte dans sa longueur

Mélanger tous ces ingrédients dans un très grand saladier. Laisser reposer une nuit sous un torchon, pour  les insectes. Le lendemain, enlever le safran (avec des baguettes c'est plus pratique), le réserver au frais. Mettre à cuire en bassine à feu soutenu au départ et baisser dès les premiers bouillons. Cuire jusqu'à sentir le parfum magnifique évoqué plus haut (une bonne heure) en écumant si besoin. Eteindre le feu. Remuer à la cuiller en bois puis laisser reposer quelques heures. Remettre à cuire encore une heure puis vérifier en déposant quelques gouttes sur une assiette inclinée à la verticale. Arrêter la cuisson lorsque la confiture  fige sur l'assiette.  

Remettre alors le Safran, bien remuer et mettre en pots préalablement passés à la vapeur ainsi que leurs couvercles. Après les avoir remplis, retourner les pots sur leur couvercle et laisser refroidir ainsi.

Le plus difficile c'est... d'arrêter d'en manger quand on ouvre un pot !!!

Merci, Annie, qui l'an dernier m'avait porté un pot de ce délice, te souvenant que j'en rêvais sans avoir alors le temps d'en faire moi-même...